Temps d’activités périscolaire (TAP)

Les temps d'activités périscolaire (TAP) à Pont du Fossé

 

Les communes relevant du groupe scolaire de Pont du Fossé (St Jean St Nicolas, St Léger les Mélèzes et Champoléon) ont voulu établir un Projet Educatif Territorial (PEDT) afin de proposer aux enfants des Temps d’Activités Périscolaires de qualité, réfléchi et partagé par les différents partenaires.

Un Accueil Collectif de Mineurs (ACM) a été déclaré auprès de la DDCSPP et ouvert pour les TAP au 1er septembre 2015.

Une convention a également été signée avec la CAF.

Ces activités sont assurées par une équipe pédagogique permanente composée de :

  • un directeur de l’ACM,
  • une coordinatrice,
  • 4 agents communaux
  • 2 animateurs de l’ASCR (Association Sportive Culturelle et Rurale) (association agréée au niveau national dans le cadre de la jeunesse et de l’éducation populaire)
  • De plus, 5 intervenants extérieurs animent aussi ces activités.

Les municipalités veulent proposer, durant ces TAP, en premier lieu, une offre culturelle et artistique variée, mais aussi physique et sportive de qualité.

L’objectif est de permettre une ouverture culturelle, artistique et sportive pour chaque enfant quel que soit son milieu social.

Une activité est donc proposée par cycle afin d’étendre cette ouverture d’esprit puis en deuxième partie d’après-midi, les enfants ont le libre choix entre deux autres activités.

En moyenne 85 enfants participent à ces temps d’activités

Objectifs éducatifs du PEDT partagés par les partenaires

 

  1. Objectifs

Le PEDT, en lien avec les différents axes du projet d’école, concerne des enfants qui, par la tranche d’âge dans laquelle ils se trouvent (3-12ans), sont intéressés et ont soif de découverte et d’apprentissage.

« Apprendre le vivre ensemble » correspond au projet éducatif que souhaitent mettre en place les communes lors des TAP. Pour cela les communes visent :

  • L’épanouissement personnel en proposant des activités ludiques et éducatives développant la curiosité, la créativité et l’inventivité de chacun : rendre les enfants le plus autonome possible.
  • Le « vivre ensemble » avec des activités axées sur l'écoute, le respect des autres, l'apprentissage des différences : approfondir l’expérience de la vie en communauté : solidarité, respect de soi, des autres, des règles, de l’environnement, du matériel …
  • L’initiation et la découverte de nouvelles activités physiques et sportives, leur permettant de développer des aptitudes physiques mais aussi d’avoir une éducation sportive basée sur le respect et l’esprit du sport (le fair-play).

 

  1. Effets attendus

Plusieurs résultats sont attendus lors de ces activités :

  • Cohésion de groupe
  • Développement personnel : apprendre à connaître ses goûts, développement de ses aptitudes …
  • Autonomie
  • Respect des règles, des autres et de soi

 

  1. Articulation avec les autres dispositifs existants
  • Lien avec le projet éducatif de l’ASCR : existence d’un Contrat Enfance Jeunesse
  • Lien avec le projet d’école :

Axe éducatif : mettre en place les conditions pour faciliter l’exercice de la citoyenneté et rendre l’élève autonome.

Axe culturel : en lien direct avec les activités proposées lors des TAP.

  • Prise en compte du rythme de l’enfant sur la semaine. Les enseignants commencent l’après-midi par des temps calme puis de nouveau un apprentissage après la récréation lorsque les enfants sont le plus attentifs.

Lors des TAP en cycle 1 ce temps est respecté avec le temps de sieste pour les plus petits ou un temps calme lecture pour les plus grands avant l’activité.

Pour les cycles 2 et 3 un groupe de chaque cycle commence par un temps calme et les autres par l’activité et cela change en milieu d’après-midi. La semaine suivante, les groupes qui avaient commencé le temps calme débutent par l’activité et inversement afin de respecter au mieux ce rythme dont ils ont besoin.


> Programme des TAP 2017-2018

> Règlement intérieur des TAP 2017-2018